conseil

Conseil, m. acut. Est l'advis et opinion qu'on demande ou donne à aucun sur quelque affaire douteuse, Consilium, duquel mot il est prins, Ainsi lon dit, Demander conseil aux Advocats, Iurisperitos consulere, Et donner conseil à quelqu'un, Consilio aliquem iuuare. Terent. in Heautontim. Alicui consilio adesse, Il se prend aussi pour l'assemblée et compagnie des juges ordonnez à ouyr et decider les matieres debatues entre les parties, Concilium, Mais le François n'observe pas la difference de l'orthographe Latine. Selon ce lon dit, Les gens du privé et du grand Conseil, et le grand et privé Conseil, ainsi que Senatus est aussi dit en Latin, Magni aut secretioris Concilij viri iudices, ac vt Galli dicimus, Consiliarij, Car quand on dit Le conseil d'Estat, ou des affaires, on peut entendre tant l'assemblée des conseilliers d'Estat, et des affaires, que ceux qui donnent conseil, advis et opinion au Prince és matieres d'Estat et d'affaires.
Conseil des affaires est le mesme que celuy qu'à la facon Espagnole on appelle Conseil d'Estat, où les plus secretes affaires du Roy concernans l'Estat du Royaume, la guerre, et autres de grande importance sont traictées le Roy present, l'Espagnol le dit Consejo d'Estado.
Conseil privé, qu'on dit plus communément privé Conseil, est le conseil du Roy auquel tant les matieres de ses finances au rapport des financiers, que celles des parties y introduictes par requeste, sont au rapport des maistres des Requestes de l'hostel decidées. Les Conseilliers duquel sont partie de ceux du Conseil d'Estat, partie de ceux qui n'ont {{o=nont}} entrée audit Conseil d'Estat, et n'y preside le Roy que peu de fois.
Le conseil et response donnée de Dieu, Oraculum, Responsum.
Conseil semblable et revenant, Compar consilium.
Conseil où l'on n'a point advisé, Consilium inconsultum.
Appeler aucun à son conseil et aide, Aduocare aliquem.
Appeler et prendre quelqu'un à son conseil, Assumere aliquem in consilium.
Appeler plus de conseil et plus meure deliberation pour donner les voix en election, Consilium adhibere in suffragium.
Avoir aucun au nombre de son conseil, ou pour son conseil, In consilio aliquem habere.
Avec force de conseil, Filium cum ingenti aduocatione in forum adducit.
Le grand conseil, Senatus principis peregrinus, vel praetorianus, Senatus castrensis et viatorius, Curia consiliaris, Consilium praetorianum, vel regij comitatus, Curia regis viatoria, Aulicum consilium, B.
Conseil estroict ou privé, Sanctius interiusque consilium, B. in prior. annot.
La chambre du conseil, Secretarium, B.
Se lever au conseil, Aller au conseil, comme fait le president, Consurgere in consilium, B.
Aller au conseil apres les plaidoyez des parties, De aduocatorum altercationibus ad consilium referre, Budaeus.
Un proces appoincté au conseil, Causa consilio permissa, Budaeus.
Demander conseil, Consilium quaerere, In consilium sibi adhibere aliquem, Consilia in aliquam rem sumere.
Le peuple luy demande conseil de ses affaires, Populus de suis rebus ad eum refert.
Il ne te demande point conseil, Non te consulit.
Sans m'en demander conseil, Inconsultu meo.
A qui on a demandé conseil, et qu'on interrogue, Consultus.
A qui on n'a point demandé conseil, Inconsultus.
On me demande conseil de cecy, Consulor de hac re.
Qui demande conseil, ou qui conseille, Consultor.
Demandes de conseil, Consultationes.
Faire quelque chose par bon conseil et advis, Bono consilio aliquid facere.
Ce conseil est le meilleur, Do palmam huic consilio.
Se souvenir du conseil qu'on nous a donné, et faire selon iceluy, Consilium alicuius tenere.
Donner conseil, Consilium alicui afferre, aut dare, Consulere.
Donner conseil à la republique, Consultare reipublicae.
Je trouve par conseil de mes amis que, etc. Mihi authores sunt amici, vt vos hinc abducam, B. ex Plauto.
Que me conseillez vous maintenant que je face? Quid nunc mihi authores estis? Plaut.
Qui donne conseil, Consiliarius.
Dieu est celuy qui donne conseil, et prouvoit, Consultor est et prouidus Deus.
Donner conseil et secours à la Republique, Consilium et opem afflictae Reipub. afferre.
Quand on donne conseil à quelqu'un comment il se doit gouverner en matiere de droict, Cauere in iure.
Entreprendre un conseil, Consilium suscipere.
Je leur aideray de mon conseil tant que je pourray, Singulis medicinam consilij siquam potero, afferam.
Qui a donné ce conseil? Author his rebus quis est?
A cecy il ne faut point de conseil, Res haec consilij non est, Liu. lib. 22.
Prendre conseil, Consulere, Consilium trahere, vel capere.
Prendre conseil et advis, Consilium cum aliquo inire.
Prendre conseil selon la fourniture de ce qu'on a, Ex copia rerum consilium trahere.
Prendre conseil selon qu'on voit la chose, Cum re praesenti deliberare.
Pren nostre conseil et advis, Nostram nunc accipe mentem.
Conseil prins avant le temps, Consilium immaturum.
Venir vers quelqu'un pour luy bailler conseil, In consilium alicuius venire.
Qui ne prend point de conseil, mais fait tout à la volée, Inconsultus.
Suyvre le conseil d'aucun, Consilio alterius facere.
Suyvre son conseil, et non point l'autruy, Consilium suum consilio alterius interponere.
Ne suyvre point le conseil d'aucun, Authoritatem alicuius defugere.
La suite du conseil, Curiae praetorianae comitatus, Budaeus.
Descouvrir son conseil, Perspicua sua consilia facere.
Je rejecte le conseil que j'avoy prins premier, Repudio consilium quod primum intenderam.
Choses faictes sans conseil, et hors temps, Immaturitas.
Conseil duquel on ne se doutoit point, et n'esperoit on point, Consilium insperatum.
Conseil corrompu, Sordidum consilium.
Meschant conseil, Foedum consilium.
Par le conseil de mon ami, Ex consilio amici.
Par mon conseil et consentement, De meo consilio, Authore me.
Faire quelque chose par le conseil d'autruy, De consilio alterius aliquid facere, vel De alicuius sententia.
Conseils accoustumez, Ordinaria consilia.
Estre receu au conseil, In consilium admitti.
Conseils donnez au rebours de ce qu'on doit, Praepostera consilia.
Communications de conseils, Consultationes.

Thresor de la langue françoyse. .

Regardez d'autres dictionnaires:

  • conseil — [ kɔ̃sɛj ] n. m. • 980; lat. consilium « délibération, projet, conseil » I ♦ Ce qui tend à diriger, à inspirer la conduite, les actions. 1 ♦ Opinion donnée à qqn sur ce qu il convient de faire. ⇒ admonition, avertissement, avis, exhortation,… …   Encyclopédie Universelle

  • conseil — CONSEIL. subs. mas. Avis que l on donne à quelqu un sur ce qu il doit faire ou ne pas faire. Bon, sage, prudent conseil. Conseil salutaire. Mauvais, pernicieux, dangereux conseil. Conseil intéressé, désintéressé. Conseil violent. Il est l auteur… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • conseil — CONSEIL. s. m. Advis que l on donne à quelqu un sur ce qu il doit faire ou ne pas faire. Bon, sage, prudent conseil. mauvais, pernicieux, dangereux conseil. conseil interessé, desinteressé. conseil violent. il est l autheur de ce conseil. donner… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Conseil — is a word derived from French In fiction Conseil, a character in the Jules Verne novel Twenty Thousand Leagues Under the Sea In government the Conseil supérieur de la langue française, an organ which exists in Belgium, France and Québec the… …   Wikipedia

  • conseil — /kɔ̃ sāyˈ/ (French) noun 1. Advice 2. Council conseil d administration noun A board of directors conseil de famille /də fa mē y’/ noun A family consultation conseil d’état /dā ta/ noun A council of state * * * conseil obs. f. counsel …   Useful english dictionary

  • Conseil — Le nom est surtout porté en Normandie et en Bretagne (76, 29). On le rencontre aussi sous les formes Consil, Consille (59). Plutôt qu un surnom donné à un homme de bon conseil, il faut sans doute envisager un ancien nom de baptême (latin… …   Noms de famille

  • Conseil — (fr., spr. Konselj), 1) Rath; 2) Geheimerrath od. Cabinetsconferenz; 3) sonst in Frankreich Name mehrerer hoher Gerichtshöfe …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Conseil — (franz., spr. kongßäj: lat. Consilium), Rat, Ratschlag; Rat (geber); Ratsversammlung; dann soviel wie Geheimer Rat oder Ministerrat (Ministerkonseil); Benennung, welche die Stifter gewisser höherer Grade der Freimaurerei ihren Vereinen gaben, dem …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Conseil — (frz., spr. kongßéj), Rat; Ratsversammlung, bes. Ministerrat; C. d état (spr. detah), Staatsrat; C. général (spr. scheneráll), Generalrat; C. de prud hommes (spr. prüdómm), gewerbliches Schiedsgericht …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Conseil — Conseil, frz., Rath, Conferenz der Minister; früher in Frankreich der Name der höchsten Gerichtshöfe …   Herders Conversations-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.